Quand tout est gris, désespérant et figé, le quatrième art est salvateur. Imagée de manière fictive ou réaliste, la musique a le pouvoir de véhiculer des émotions et de suggérer l’universalisme par-delà les styles, les cases ou les continents.
La rubrique « clips » présente des collaborations entre Frozen Cactus et des musiciens aux horizons multiples.

Babakar – Detrumpez-Vous

Babakar & Frozen Cactus, c’est l’histoire d’une rencontre. Un simple trajet Nantes-Rennes et un covoiturage qui passe en un rien de temps du statut de dépanne à un véritable projet de clip. Babakar chante le monde et les petits riens avec un ton décalé, engagé et humoristique, entre théâtre et musique. Avec Détrumpez-vous, le groupe dégoupille la présidence américaine à coups de violon. C’est dans un troquet nantais – le Rouge Mécanique – que ça se passe.

Beus Bengal – Inner Harmony

Beus Bengal est un ovni du son. Il passe des heures dans son studio parisien pour sortir ses pépites. Entre abstract trip-hop, sons cristallins, caisse claire qui claque et basse lourde, il distille une ambiance atypique, probablement influencée par ses origines indiennes et le bitume de la capitale. Pour la sortie de son nouvel opus, il nous demande de réaliser le clip du titre Inner Harmony. Ses attentes : créer une atmosphère envoûtante par la successions d’images du sous-continent indien et réaliser un film en noir et blanc.